Bururi: Cérémonies officielles de clôture des activités de la CVR

Bururi: Cérémonies officielles de clôture des activités de la CVR

C’est samedi dernier qu’a eu lieu à Kiremba Sud, sur le site de Rwankona, en commune et province Bururi les cérémonies œcuméniques en mémoire des victimes de la crise de 1972 dans cette province. L’activité a commencé par un culte religieux présidé par l’Evêque du Diocèse anglican de Matana, Mgr Seth Ndayirukiye.

Sur le site de la CVR situé dans la localité de Muzenga wa Rwankona commune et province de Bururi, la Commission y avait exhumé une fosse commune des victimes de la crise de 1972.  Ces cérémonies ont vu la participation de trois membres du gouvernement burundais : le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, celui de l’Education nationale et de la recherche scientifique et celle en charge de la Solidarité nationale.

Dans son enseignement, l’Evêque Seth Ndayirukiye a plaidé en faveur de l’instauration d’une année de pardon au Burundi en mémoire aux victimes des événements douloureux que le pays a connus. Selon lui, il faut que les Burundais apprennent à pardonner comme le Seigneur Jésus-Christ l’a fait le jour où il a été crucifié. Et ce sera un bel exemple pour d’autres pays qui ont connus des événements similaires, a-t-il déclaré.

Au nom du Gouvernement burundais, le Ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Alain Tribert Mutabazi a rappelé aux burundais de se confier à la CVR afin de construire un pays basé sur des piliers solides de paix et de réconciliation. Il a souligné que tous les burundais sont égaux et qu’ils doivent donc s’unir et construire leur pays dans la paix et sans aucune discrimination.

Dressant le bilan des exhumations dans les six communes de la province Bururi, le Président de la CVR, Ambassadeur Pierre Claver Ndayicariye a dit qu’en commune Bururi la CVR a exhumé dans six fosses communes 1.460 victimes, 66 en commune Vyanda, 276 en commune Songa, 309 en commune Matana, 493 en commune Rutovu et 403 en commune Mugamba, soit au total 2.790 victimes, toutes de la crise de 1972.

Please follow and like us:
Actualités Ecrits Français Publications